Traversée de l’Hydroptère – Jour 12 : il a rejoint Honolulu aujourd’hui !

 

L'Hydroptère franchit la ligne d'arrivée ! 

 

 

Aloha, 

Après 12 jours de traversée, l’Hydroptère a rejoint Honolulu en ce vendredi 3 juillet. 
 

Parti lundi 22 juin de Los Angeles, l’Hydroptère vient d’arriver à Honolulu après une traversée de plus de 2215 miles nautiques (4102 km). L’Hydroptère devient ainsi le premier voilier volant hydrofoil à franchir un océan. Une première historique qui ouvre une voie nouvelle pour le développement des voiliers hydrofoils. Jusqu’ici cantonnés à de hautes performances sur mer plate – à l’image récente des navires de l’America’s Cup” – les voiliers hydrofoils vont désormais voler au large.
 
Le record de la Transpacifique n’a pas été battu. Les conditions de vent faibles sur le parcours n’ont pas permis au trimaran d’atteindre ses hautes vitesses de croisière."La traversée aurait dû être beaucoup plus courte mais dès le deuxième jour, nous avons été obligés de faire un détour important très au sud pour éviter une plaque de débris impressionnante. C’était ça ou nous cassions le bateau. Nous avons tout de même fait des pointes à plus de 35 nœuds les premiers jours. C’est frustrant évidemment mais il a fallu faire le choix de la raison" déclare Alain Thébault. 

L’enjeu de cette première traversée était d’une autre nature. D’ici quelques heures, André Borschberg à bord de Solar Impulse, premier avion à énergie 100% solaire, atterrira à son tour à Hawaï. Une rencontre exceptionnelle entre deux vaisseaux de légende, l’un propulsé par l’énergie du soleil et l’autre porté par la force du vent. Deux monstres de technologie, deux pionniers dans leur domaine et un seul message: “use clean energy”. Pour Alain Thébault “c’est un moment historique. J’avais promis à André et Bertrand d’être à Hawaï pour les accueillir à leur arrivée. Nous savions que le vent allait manquer." 
 
Mais l'équipe de l'Hydroptère reste déterminée et optimiste : "nous retournerons nous placer en stand-by à Long Beach dès que possible. Avec des vents favorables, le record actuel est largement à la portée de l’Hydroptère”. 

Cette aventure reste une belle histoire d’implémentation. Le rêve « faire voler un bateau » est devenu réalité. Et, même si le record ne vient pas conclure en beauté la traversée, le chemin accompli reste grand  tant les difficultés techniques, financières, humaines rencontrées ont été importantes.

A suivre des images et des vidéos époustouflantes de la traversée !  Voici un petit avant-goût…
 
 

© Alain Thébault

admin