Club de l’Excellence d’Implémentation – Conférence de Bernard Voyer à Montréal (21.04.15)

Club de l'Excellence d'Implémentation -"Stratégies et Sommets"

Conférence de Bernard Voyer, O.C., C.Q. explorateur canadien 

 

« C’est à travers ses propres défis que l’homme grandit »

 

 

Le 21 avril 2015, KLB Group organisait au musée de La Pointe-à-Callière, Montréal, une conférence passionnante en compagnie de Bernard Voyer, célèbre explorateur canadien. Une soirée riche en enseignements dont nous vous proposons un compte-rendu succinct qui vous servira dans l’implémentation de vos plus beaux projets !

 

 

Musée la Pointe-à-Callière @Normand Rajotte

 

3 grands principes pour entreprendre : 
Gravir l’Everest, découvrir le pôle sud, créer une entreprise, mener à bien une mission…toutes ces aventures sont similaires dans les qualités qu’elles requièrent. Voici les 3 étapes clés pour réaliser de grands défis.  

1.    Rêver
Avant de passer à l’implémentation de projets, il faut au préalable avoir une vision, une idée. Des rêves, beaucoup en ont, mais très peu les réalisent. Pourquoi ? Car il ne suffit pas de rêver, il faut se lever, passer à l’étape suivante. 

2.    Se lever
« Se lever », c’est aller au bout de l’idée, c’est la respecter et trouver la motivation nécessaire pour la concrétiser. Il faut alors prendre conscience de l’investissement attendu. Un investissement personnel au départ, puis très vite, un investissement d’équipe pour se donner les moyens de la réaliser. 

« J’aurai ta vie au bout de la corde »     

Ensuite vient la phase de planification de l’idée. Chaque détail a son importance. Avec l’amélioration pratique, l’idée se concrétise. C’est cette phase de préparation minutieuse et réfléchie qui donne lieu à l’innovation. Là réside toute la valeur de la préparation. On devient plus compétent, plus sur de soi et plus apte à affronter les obstacles. L’équipe s’élargit à mesure que le projet grandit et se bâtit autour d’une stratégie commune. 

 

 3.    Agir
Après la phase de préparation, vient la phase d’engagement. On peut décider d’agir ou de ne pas agir. C’est une question de secondes. Souvent, la réalité est  éloignée de ce que l’on avait prévu. Face à cette prise de conscience de l’écart entre la théorie et la pratique, il faut se montrer déterminé, pragmatique. L’intelligence d’exécution consiste justement à s’adapter en permanence à la situation pour exploiter au mieux les moyens à disposition. Face aux aléas techniques, humains, financiers, développer sa capacité à analyser une situation critique et à prendre des décisions réfléchies est essentiel. 

« Dans l’Antarctique, il faut décider si vous ne voulez pas mourir »

 

 

Comment trouver la force de continuer après un changement de stratégie ? Grâce :
•    à l’émerveillement : comme nous l’a montré Bernard Voyer, il ne faut pas oublier de s’arrêter pour célébrer ce qui a déjà été accompli. 
•    au leadership : cette confiance irrationnelle et objective dans le porteur du projet
•    à la résilience : il faut accepter le fait que certains aspects du projet ne fonctionnent pas comme prévus et trouver dans l’engagement profond les solutions aux problèmes rencontrés. 

« Ma volonté me pousse vers le haut, elle me dit de continuer »

La fierté vient ensuite avec l’accomplissement du rêve et l’ambition donne lieu à la naissance d’un autre rêve…« C’est d’un sommet que l’on en voit d’autres ».
Et ensuite ?  Pour que le rêve perdure malgré son accomplissement, le secret, comme nous le révèle Bernard Voyer, est le partage …

 

 

Nous profitions de cette occasion pour remercier une nouvelle fois notre conférencier,  Bernard Voyer, qui a su captiver son auditoire lors de son intervention. A bientôt pour un nouveau cycle de présentations passionnantes du Club de l’Excellence d’Implémentation !  

 

Pour en savoir plus sur Bernard Voyer, rendez-vous sur son site internet : www.bernardvoyer.com

 

{module Slideshow Photos Smart Event Canada}

 

 

admin